Association Salonaise des Jeux de Simulation

Amicale se réunissant le samedi pour jouer à des jeux de rôle, de plateau, etc.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Résumé] Chapitre 1_introduction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yogojabi
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 3016

MessageSujet: [Résumé] Chapitre 1_introduction   Dim 11 Avr - 14:17

KORVOSA, ville côtière, grouillant de marchands, malandrins et autres gardes armés.

Je suis né ici...j'y "travaille" encore et vis de menus larcins, voire plus si affinités. Ma spécialité? je connais les toits de cette cité comme ma poche, ce qui me permet d'accéder à certains endroits sans être vu. Pratique quand on a 18 ans et qu'on essaye d'éviter les geôles autant que faire se peut.
Je fais parti d'un petit gang appelé les Sczari; on est toujours mieux à 3 contre 1...c'est plus sécurisant.

Ce jour devait être un jour comme les autres. Pourtant, l'interruption de ce gosse en plein boulot ne présageait rien de bon. Il me refila un bout de papier sur lequel étaient écrits quelques mots: "Si vous voulez toujours vous venger de votre ancien maître, venez à cette adresse au coucher de soleil."

Gaeedren...cette charogne réapparaissait enfin...il allait payer pour toutes ses tortures...les séquelles sur mon corps me brûlaient rien que d'y penser.

Arrivé sur place, je ne suis pas seul. Un énergumène en robe et une barbare sont là également. Il me semble les reconnaître. Nous pénétrons dans la petite bâtisse où une sorte de voyante nous accueille. Elle a semble t il retrouvé la piste de Gaeedren et souhaite nous faire profiter de son information. Ses motivations ne nous seront révélées que bien plus tard. Elle nous fait tirer son tarot à chacun...le serpent ailé en ce qui me concerne...mouaih...on verra ça...

Nous attendons la nuit, malgrès les suppliques incessantes de Barbarella pour aller leur péter la tronche sur le champs. La baraque se trouve dans les quartiers des ports; une vieille bâtisse qui semble inhabitée à première vue. Je vais jeter un coup d'oeil en passant par les toits en toute discrétion. Il y a des trous partout et on peut aisément voir l'intérieur. J'apperçois un clebs qui grogne, des bassins à poissons rouge pour la colle, des gosses qui bossent, et un gardien avec un fouet. Lui, je le reconnais. Il va payer aussi. Derrière la maison se trouve un vieux bâteau amaré n'ayant pas servi depuis longtemps. Nous décidons de passer par la porte de devant, mes compagnons n'étant pas très doués pour l'escalade et la discrétion.
Le chien a un maître apparemment, et qui a l'ouïe fine: ce saligaud nous a entendu mais quand nous entrons, le sorcier réussit à l'endormir; le chien résiste...deux secondes, le temps que Barbarella le coupe en deux. Ouch...faut pas la chercher, elle. J'achève le garde assoupi; après tout, il est tout autant responsable...
Fouille en règle de la pièce. L'endroit est vétuste. Quelques babioles et des clefs.
Nous continuons l'exploration et attaquons le gardien armé de son fouet; l'ordure ne tiendra que le temps de le dire, Barbarella ayant visiblement beaucoup de rancoeur à son égard. Le sorcier quant à lui échappe de justesse à la tentative d'assassinat d'un gnome et l'électrocute tout net. Pas mal.
Les enfants sont médusés par tant d'efficacité et de rapidité; ils nous indiquent l'endroit où se trouve Gaeedren, car il n'est pas dans la maison: d'après eux, il faut aller vers le bâteau. Ce que nous faisons prestement.

Pour accéder au rafiot moisi, il faut passer par une planche branlante et une petite ouverture dans la coque. Ca ne présage rien de bon, et mes sens avertis me disent que ça pue le piège à cent lieues. Mais comment faire autrement?
Nous abordons, non sans mal pour certains. L'endroit est poussiéreux et rempli de toiles d'araignées...qui ne tardent pas à pointer le bout de leur nez: Barbarella se fait agresser par une de ces sales bestioles à huit pattes et se fait mordre violemment. La créature s'est agrippée à son dos, mais nous réussissons à l'en débarrasser. Nous progressons un peu, mais en venons vite à la conclusion que ce n'est qu'un nid d'araignées, et préférons battre retraire armés d'une torche. Bizarre. Aurions nous manqué quelque chose?

En réfléchissant, je remarque une échelle qui descend au niveau de la planche branlante. C'était donc ça.
Nous arrivons dans une espèce de sous sol: un bassin rempli d'eau a été aménagé et Gobblegut y nage activement; le compagnon crocodilien de Gaeedren est donc lui aussi là. On va pouvoir s'en donner à coeur joie.
Vu son incapacité à sortir du bassin, nous assaillons la bête à coup de flèches et carreaux; c'est pitoyable, mais il est dangereux, le bougre. Dans le même temps, Gaeedren sort enfin de sa cachette, un bureau dans le fond de la pièce. Il nous traite comme si nous étions encore ses enfants chéris. L'enfoiré! Barbarella s'attaque à lui!!! Je vous ai dit qu'elle semblait avoir beaucoup de rancoeur? Il en fait les frais...son honneur est sauf. Notre vengeance est assouvie. Fouille minutieuse, pas mal de trucs intéressants. On partagera plus tard.
Pour l'heure, foutre le feu à cette baraque qui contient encore trop de souvenirs.Ce faisant, le sorcier tombe sur quelque chose d'étrange: des crânes de ce qu'il semble être les ennemis de Gaeedren. Parmi eux il lui semble reconnaître celui de Zellena, la voyante.

Nous retournons la voir. Dans la rue, le tocsin sonne. Quelque chose d'important vient de se passer; nous accostons un garde, il nous apprend que le roi est mort et que la reine, fort jeune, a pris les rênes du royaume...
Arrivés chez Zellena, elle a disparu, ainsi que tout ce que contenait sa boutique. Il semble que le crâne retrouvé soit bien le sien. Nous décidons de nous établir ici, mais la nuit venue, Zellena réapparait! Etrange affaire; elle est bien morte apparemment, mais nous explique avoir encore des choses à régler...son bureau n'est d'ailleurs qu'une illusion. Que nous réserve donc l'avenir?

_________________
Fuck the Kingsguard. Fuck the city. Fuck the king.

Sandor Clegane


Dernière édition par Yogojabi le Dim 11 Avr - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyphos
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 3096

MessageSujet: Re: [Résumé] Chapitre 1_introduction   Ven 23 Avr - 19:39

Journal de Locktar, Templier de Abadar :

Jour 13 après la perte de Shara.

Alors que j'etais toujours a la recherche de ce Gaedren Lamm, j'ai reçu un message me donnant rendez-vous dans l'échoppe d'une voyante. Bien que suspicieux, cela semblait être en rapport avec ce voleur qui a peut être des informations sur le meurtrier de ma femme, a moins que ce soit lui l'auteur du crime !

Après une courte prière en faveur de la loi et des cités, je me mis en route pour la rue en question. Sur place je n'étais pas le seul sur les lieux. Il y avait un chelaxien en robe, une, ou un, je n'ai trop sus dire au premier coup d'oeil, barbare shoanti (pléonasme) et un jeune homme assez élancé vêtu de cuir sombre, autant dire un habitué des bas-fond. Alors que je m'interrogeai sur leur présence nous avons été rejoint par un prêtre de Sarenrae en armure lourde et un moine nain apparemment disciple de Irori. Au cours de la conversation sur les raisons de notre présence, il semblait que Gaedren avait été tué et que le prêtre s'intéresserai de très près a tout ce qui s'apparente a un jeune éphèbe...

Alors qu'on devisait et qu'il semblait que le chaos régnait en ville, le sol s'affaissa et on a été pris pour cible par d'étranges tentacules. Après les avoir aisément repousser nous avons vu débarquer un Chevalier Infernal, qui, sans plus prêter attention a nous, pénétra dans les égouts a la suite de la créature, qui semblait être une conjuration prévue pour nettoyer les fosses d'aisance de la ville.

Finalement repartit dans des débats, le malandrin se rappela, comme par hasard, qu'il était en possession d'un bijou pour lequel une récompense était offerte par la couronne. Nous voilà donc partit au palais, où nous nous présentons comme des fleurs pour réclamer notre due. Étonnamment nous voilà conduit devant le Maréchal Cressida Kroft qui n'a pas l'air surprise qu'un groupe hétéroclite comme le nôtre demande audience. Cependant une brève discussion et des coups d'oeil insistant on l'air de lui suffire pour nous accorder un certain crédit. Et donc notre requête a été accorder et nous avons été mener devant sa majesté, la reine Iléosa. Elle nous accorda un intérêt certes limité, mais nous fait comprendre que Korvosa vie des temps troublés et a besoin de toute l'aide possible pour faire rentrer les choses dans "l'Ordre". Nous sommes donc récompensé pour le bijou puis dépêché a la capture de déserteurs avec comme première mission un sergent de la garde renegat.

Suite a une courte enquête nous avons appris qu'il donnait un coup de main a un boucher pour distribuer de la nourriture, action louable au demeurant, mais qui ne devait pas entrer en ligne de compte dans notre mission. Arrivé devant la boucherie, nous avons longuement frapper pour que le propriétaire daigne enfin nous répondre. Cela dit, d'après ses dires, personne de ce nom là était ici et il ne pouvait pas nous aider. Comprenant de suite qu'il nous mentait notre fine équipe se sépara en deux, le voleur, la barbare et moi-même faisions le tour tandis que le moine, le prêtre et le sorcier continuaient a deviser au travers de la porte avec notre interlocuteur. Bien que nous nous attendions a de la résistance, nous avons été surpris par l'accueil une fois pénétrer par l'arrière de la boutique. Deux hommes en armure et bouclier se tenait prêt ainsi qu'un troisième en soutien avec une arbalète. L'affrontement fut bref et sanglant. Pendant ce même laps de temps, nos acolytes pénétrèrent par la devanture, le moine maîtrisa aisément son opposant, et le clerc entrepris de gravir les escaliers vers l'étage. Cette très bonne initiative se transforma vite en bain de sang car notre individu venait de faire irruption sur le palier et criblait déjà notre prêtre de flèches. Bien que la situation semblait prendre une autre tournure il suffit que de quelques mouvements de mains et une brève incantation de l'ensorceleur, jusque là très discret, pour que le sergent s'écroule de toute sa masse plongé dans un sommeil de plomb.
Il ne reprit connaissance qu'après avoir été soigneusement ligoté et non sans quelques gifles du revers de mon gantelet clouté. Après un interrogatoire poussé, il nous avoua faire partit d'un complot contre la reine et ne vouer sa vie a aucun dieu particulier, une hérésie qui ne me poussai pas a être clément vis a vis du personnage. Une rapide invocation de la puissante sagesse du Seigneur de Fer me révéla que sa morale était celle d'un agitateur et que nous ne pouvions que peu se fier a sa parole. Une rapide concertation nous nous fit prendre la décision de boucler ce pourquoi nous avions été mandé non sans une grande surprise des autorité du château quand a notre diligence !

Ainsi s'achève une quatorzième journée sans mon aimée, mais je dois admettre que, pour une fois en presque deux semaines, mes pensées furent occupées a autres chose qu'a broyer du noir et des doigts. Une bonne chose somme toute.

_________________
Vous ne passerez pas !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Résumé] Chapitre 1_introduction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Uglies, un livre....prettie ? ^^
» Campagne Rolemaster (Groupe Originel) : Chapitre I - Résumé Complet !
» Résumé Erec et Enide
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Résumé de l'intrigue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Salonaise des Jeux de Simulation :: Corbeille :: Pathfinder - la Malédiction du Trône Ecarlate-
Sauter vers: