Association Salonaise des Jeux de Simulation

Amicale se réunissant le samedi pour jouer à des jeux de rôle, de plateau, etc.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Historique des Terres Balafrées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Makkari
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 905

MessageSujet: Historique des Terres Balafrées   Dim 26 Avr - 17:45

L'origine de la réalité est un combat. Un combat qui dura une infinité d'ères, entre deux entités cosmiques : le Néant et L'Existence.

L'Existence l'emporta de justesse : l'énergie positive l'emporta sur l'énergie négative, la matière sur l'antimatière. Dans une immense explosion naquit la réalité. L'Existence se divisa, et envoya des graines de vie ensemencer tout l'univers naissant. Mais le Néant, à l'agonie, corrompit la création et répandit des germes de lui dans le cosmos, qui n'auraient pour seul but que de détruire l'oeuvre d'Existence.

Scarn, une planète rocheuse, eut la chance de recevoir lors de sa formation une graine de vie. Celle-ci grandit et éclata, formant les quatre éléments : Eau, Terre, Air et Feu. Les éléments, mystiques, instables, se mêlèrent à l'essence de Scarn, et ainsi naquit quatre fois quatre Titans, qui régnèrent pendant des milliers de milliers d'année.

Aux origines des temps, le monde entier était entièrement recouvert par un océan, unique, immense. Trois Titanes, filles de l'Eau, se succédaient pour régner sur Scarn : pendant que deux dormaient, la troisième gouvernait le monde. Mais les autres Titans étaient jaloux et conspirèrent pour les remplacer. Cheurm, dernier fis de l'Eau et père de la souillure, trahit la confiance de ses soeurs et les infecta avec la première maladie. Affaiblies, les trois Titanes furent enfermées dans les abysses les plus profondes de Scarn, et leurs noms furent gommés de la réalité. Mais la plus jeune des Titanes de l'Eau avait déjà répandu la vie dans l'océan, et son nom fut camouflé dans l'essence même des premières créatures vivantes.

Le Titan Kadoum, fils du Feu, jaillit du centre de Scarn. De formidables volcans illuminèrent le fond de l'océan. Bientôt, le magma éjecté forma de vaste continents au dessus des flots. Kadoum sculpta le visage de Scarn. Au sommet du plus haut volcan des terres émergées, Kadoum éclatat de rire.

Gormoth, fils de la Terre, pris la relève. Fasciné par la vie présente dans l'océan, il créa les plantes et les animaux qui peuplèrent Scarn. Les autres Titans tentèrent de l'imiter, mais aucune de leurs créations ne rivalisait avec celles de Gormoth. La trahison l'emporta encore : Mormo, soeur de Gormoth, l'empoisonna, et les Titans purent piller ses secrets, laissant le Créateur de Formes se tordre de douleur.

Tandis que les Titans se détournaient de Gormoth . L'un d'eux, Golthaihn, le Feu-qui-éclaire, découvrit que certaines créatures éprouvaient des sensations, des pensées, des sentiments, quasi identiques à celles d'un Titan. Il décida d'éduquer ces races et de les aider à se développer. Il donna le Feu aux premières races intelligentes, afin qu'elles puissent se protéger des monstres et du froid. Les autres Titans n'apprécièrent pas cette intervention dans leurs affaires. Cet affront fut sévèrement puni : Golthaihn fut privé de ses sens. Cependant, les légendes affirment que chaque fois qu'un mortel allume un feu, Golthaihn peut percevoir tout ce que le feu illumine.

Golthagga, Le Feu-qui-change, corrompit les créations de son frères. Il remodela de nombreuses races sur sa Grande Forge, leur donna des armes, et les poussa à se battre. La guerre se répandit entre les races mortelles. On raconte que les Nains, qui servaient Golthagga,
réussirent à lui dérober le travail du métal, mais ils ne purent jamais apprendre comment façonner des créatures vivantes.

La guerre engendre la maladie, Cheurm régna enfin sur Scarn, laissant le monde ravagé par la Peste des Siècles. Seuls les plus résistants survécurent. C'est à cette époque que la Lune, la verdoyante Boria, perdit toute trace de végétation et de vie. Gaurak le glouton, le Vent qui dessèche, pris sa suite et faillit dévorer toute vie Sur Scarn. La surface de la planète devint déserte et sèche, traversée par de grandes tempêtes de poussière. Les rares survivants se réfugièrent sous terre.

Mormo considéra la désolation de Scarn comme un affront. Elle lécha donc le sol de sa langue fourchue pour l'humidifier. Elle projetta la boue dans les airs et créa des brumes rafraïchissantes. Elle se taillada les chairs et versa son sang sur la terre, qui vit apparaître des plantes serpentines et une vie rampante. Gaurak revint et tenta de dévorer cette nouvelle vie. La sage Mormo lui avait insufflé beauté et venin, et c'est Gaurak qui dut reculer, blessé. Les asaatthis, hommes-serpents, créèrent de vastes empire. Mais leur mère, Mormo, les obligea à émigrer pour faire place aux humains dirigés par ses druides. Avec le temps les brumes fraîches de Mormo s'élevèrent et rencontrèrent les vents chauds et puissants créés par Gaurak. De nombreuses tempêtes éclatèrent, qui annoncèrent l'ère de Léthine.

Léthine, Mère des tempêtes, répandit sa fureur sur tout Scarn. De sombres nuages masquaient le soleil, un vent froid s'insinuait partout, et la pluie tombait sans discontinuer. Les inondations récurrentes provoquèrent de nombreuses migrations. D'innombrables tempêtes se succédèrent avant que le monde devint subitement froid : les eaux gelèrent et les vents hurlèrent.

Même les tempêtes de Léthine finirent par se briser, et elle laissa sa place à sa soeur Goulabehn et ses vents glacés. Scarn connut un grand âge glaciaire. Bien des peuples retournèrent sous terre, mais c'est dans ces étendues blanches et enneigés que prospérèrent les Norrois, grands guerriers et ensorceleurs à la peau pâle. Pendant ce temps, , les nains fondèrent une grande civilisation. Ils creusaient de plus en plus profondément, à la recherche de nouvelles résidences souterraines.

Les nains finirent par atteindre la demeure du Père du centre de la terre, Thoulkas. Le Titan du feu ne s'était jamais intéressé aux races mortelles. Mais leur incursion dans son domaine le plongea dans une terrible colère. Il s'éleva de son berceau de magma et amena avec lui des créatures de flammes et de chaleur. Il détruisit les empires souterrains, forçant les mortels à fuir à la surface. Le sol se craquela sous la force de la colère du Titan, et des nuages de chaleur s'élevèrent. Pendant un temps, les mortels furent pris au piège entre les puissances destructives de Thoulkas et Goulabehn. Le climat se réchauffa, et la colère de Thoulkas s'apaisa avec le temps. Le continent de Ghelspad vit l'ascension de l'empire El'Thamien, ou Empire de la Flamme, dirigé par des druides pyromanciens vénérant Thoulkas.

Cette puissante civilisation attira l'attention du Seigneur de la Chasse Sauvage, le Titan Hrinrouk. Le Roi de l'Orage déchaîna ses vents et ses hordes de monstres, et il éteignit la Flamme. Ayant abattu le plus puissant des empires, il voulut empêcher la formation de toute civilisation nouvelle. La sauvagerie régnait, Hrinrouk insuffla une soif de sang meurtrière dans de nombreux animaux, et créa de terribles prédateurs. De nombreux peuples se joignirent à ses efforts, tels les Cavaliers des steppes orientales. La civilisation survécut toutefois, grâce au développement de la magie, à moins que Hrinrouk ne se soit finalement lassé de cette prédation constante.

Mésos, Fils de la Terre, père de la magie, permis aux mortels de se débarrasser des monstres d'Hrinrouk. Le pouvoir des magiciens grandit, ce qui permis la naissance de l'Empire de Lède.

_________________
In blackest day or brightest night, watermelon, cantaloupe, yadda-e-yadda,erm..., superstitious and cowardly lot, with liberty and justice for all !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Historique des Terres Balafrées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Annulation des sessions Terres Balafrées du 25 et 27 mai.
» Chronique ouverte - D&D 3.5 - OGL "Les Terres Balafrées"
» L'univers des Terres Balafrées
» Terres Balafrées (D&D 3.5) mercredi 18/02
» Soit au début, soit à la fin, Mars nous montre son venin dans les Terres Balafrées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Salonaise des Jeux de Simulation :: Makkari :: Oltréé !-
Sauter vers: