Association Salonaise des Jeux de Simulation

Amicale se réunissant le samedi pour jouer à des jeux de rôle, de plateau, etc.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Episode 4 : Houston, we've had a problem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tax Collector
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 4430

MessageSujet: Episode 4 : Houston, we've had a problem   Sam 6 Aoû - 1:06

Île de Tristan da Cunha.
Salle de réunion n° 2 de la base souterraine du Queen Mary's Peak.




Entrez, entrez, ne restez pas dans la coursive. Nous allions commencer.



Bonjour tout le monde !  Je ne me souvenais pas que nous avions une deuxième salle de réunion.



C'est l'ancien quartier général des Warders, non ?  Avant qu'ils n'abandonnent mystérieusement les lieux ?



Il m'arrive de les comprendre. Enfin, pour une fois, nous pouvons remercier la Guards' Guild : la relève semble moins timorée.



Ces nouveaux Warders m'ont beaucoup aidé. Soyons lucides : ils nous ont probablement tous sauvé. Entre les clones de Shang, le portail de Veil, les robots géants de Karsten et des autres... Je crois que nous leur devons une fière chandelle.



Cécile, comment vous sentez-vous ?  
Êtes-vous content ou toujours fou ?



Je vais... bien. La bombe télépathique a exacerbé certains traits de ma personnalité... que je croyais avoir dépassé depuis longtemps. La soumission à l'autorité, par exemple. Mais j'ai mieux résisté que la plupart. Ces altérations mineures se sont presque dissipées.



Et les autres ?  Vont-ils mieux ?
Donnez votre avis précieux.



Cela dépend. Robinson reste le plus perturbé. Et de loin. Son erreur de calcul paraît l'avoir terrifié.



Ernest, Franz et Thaddeus réagissent plutôt bien au traitement. Il faut juste faire attention à leur glycémie.



Je peux en témoigner : les pralinés aux quatre chocolats de Walther font des merveilles !  Je ne me suis jamais senti aussi en forme !



Si seulement les autorités britanniques pouvaient vous entendre !



Oui, mon cher et tendre époux va mieux, loués soient les deux soleils. Il devrait bientôt tolérer une autre présence que la mienne, à moins de 10 mètres. Mais nous n'avons pas le temps d'attendre son rétablissement - ou celui des autres. Nous devons faire le point.

Les dommages subis par la base seront bientôt réparés. Nous ne pouvons tolérer d'être ainsi exposés au danger. Ross ?  Avez-vous eu le temps d'analyser les failles dans notre sécurité ?



Avoir accès aux données sans les accréditations de nos fondateurs a été plutôt laborieux !  J'ai décidé de réactiver Basalte, pour profiter de sa puissance de calcul. En fait, en cas de nouvelle attaque, sa puissance tout court pourrait également être décisive !



Je vous fais confiance, mais attention tout de même. Les jouets de mon chéri et de ses petits camarades sont minuscules en comparaison. Avez-vous découvert quelque chose ?



Nous devons revoir nos protocoles de sécurité, particulièrement quand nous avons des invités.
Et mieux encadrer les expériences de Veil : elles perturbent nos détecteurs. Ce commando américain a pu se téléporter sur le rivage sans que nous nous en rendions compte. Heureusement qu'ils n'étaient intéressés que par un habitant de la Cité volante.



Vous m'effrayez. Même mon usine était mieux gardée !  Ils n'ont déclenché aucune alarme ?



Si, bien sûr !  Mais, vu nos recherches, le moindre test en laboratoire déclenche plusieurs séries d'alarmes. Je vous l'ai dit, nous devons revoir nos protocoles et surtout mieux trier et évaluer toutes ces alertes.



Bah, une journée d'expériences sans quinze alertes différentes est une journée perdue.








C'est ce qui avait fait fuir les précédents Warders, il me semble.



Ross, continuez à travailler sur la question, je vous prie. De mon côté, je vais essayer de convaincre Thaddeus de limiter un peu les avertissements sonores et lumineux. Toutes ces veilleuses clignotantes le rassurent, vous savez. Que devient Shang ?  Prince ?



Armafara et Granite le surveillent en permanence. Il reste... Hmm... Comment dire... Hyperactif ?  Fébrile ?  Agité ?  Comme un lion en cage. Si le lion était un généticien fou à l'haleine toxique. Heureusement, il a épuisé son arsenal biologique contre ma génoïde et les stonemen.



Avez-vous vidé le contenu de ses cuves ?



J'ai juste conservé quelques échantillons, pour servir de banque d'organes, comme convenu. Tout le reste a été stérilisé. Puis inondé.



L'Atlantique a purifié ces fosses impies.
Il n'y a plus de danger, je vous le garantis.



Je vous remercie, tous les deux. En attendant le réveil du Pharaon, vous êtes les membres les plus puissants de notre association. Je suis ravie de pouvoir compter sur vous. Comme sur tous les associés présents dans cette pièce.

Chers amis, nous devons prendre une décision. Nous devons rappeler à Monsieur Shang certaines limites à ne pas franchir, comme cloner des collègues sans leur assentiment. Si mon chéri s'en était rendu compte le premier, je n'ose imaginer les conséquences. Des suggestions ?  Le règlement de notre association limite les mesures de rétorsion.



Le Texas Medical Center organise opportunément un colloque international dans quelques jours : "La génétique : entre éthique et progrès". J'ai gardé de nombreux contacts à Houston. Obtenir deux invitations ne me prendra pas longtemps. Shang devrait s'être suffisamment calmé pour pouvoir participer. Je l'accompagnerai.





Assister à une conférence sur l'éthique ?  Shang va détester cette idée !



Elle est donc excellente !  Hé hé hé... Une petite punition, qui pourrait lui rappeler quelques notions d'éthique, et qui le tiendra éloigné de l'île une bonne semaine... Nous permettant de vérifier s'il n'a pas d'autres laboratoires cachés !



Houston ?  C'est en Amérique, c'est ça ?  La ville de, comment Thaddeus les appelle déjà, ces pâles copieurs de la NASA ?



Oui. Enfin, les installations de la NASA sont maintenant obsolètes. Par contre, Houston est toujours doté d'une des plus fortes concentrations de laboratoires de recherche sur la santé. Je m'y rendais souvent, à une époque. Lors de mon dernier passage, j'ai eu quelques démêlées avec le guard local, Moon devil.



Je vous passe les détails.



Docteur Caecilius, si vous craignez d'être gêné par ce Moon devil, prenez donc quelques Warders avec vous !  Les guards se bagarrent souvent mais trouvent toujours un terrain d'entente, comme des esclaves dans la cale. Et puis, ça leur fera des vacances !

_________________
Vaisseau spatial !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tax Collector
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 4430

MessageSujet: Re: Episode 4 : Houston, we've had a problem   Jeu 18 Aoû - 23:32

Texas Medical Center



Mauvaises rencontres







Décidément, les dimensions sont pleines de trous


_________________
Vaisseau spatial !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Episode 4 : Houston, we've had a problem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Houston, we've got a problem
» Houston we've got a problem !
» Episode 457 One piece
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» 04. Episode n°4 ; La générosité de Noel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Salonaise des Jeux de Simulation :: Tax Collector :: Super-héros :: Méta-scénarios-
Sauter vers: