Association Salonaise des Jeux de Simulation

Amicale se réunissant le samedi pour jouer à des jeux de rôle, de plateau, etc.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Episode 7 : quand Poésie rime avec Pandémie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tax Collector
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 4467

MessageSujet: Episode 7 : quand Poésie rime avec Pandémie   Lun 9 Jan - 0:11



Pendant l'absence des Warders, tous les membres du SQUAT se sont mis à parler en vers. Dès son retour, Shang Sān peut mesurer l'ampleur du phénomène. Il devine que cette propension soudaine à rimailler cache une manipulation mentale des plus perverses. Ses soupçons sont confirmés quand ses pairs commencent à danser dans un hangar, autour d'un vaste pentacle tracé avec du sang de mouton.

Les guards, toujours sur la brèche, n'ont pas le temps de souffler. Ils doivent enquêter sur cette étrange épidémie. La première victime, d'après les archives des réunions du SQUAT, est Irma Curry, alias Océan Empress.

Cette océanographe et biologiste canadienne s'est métamorphosée en tyran des mers après un accident de plongée en 1966. Dotée d'une force et d'une résistance surhumaines, elle commande aussi bien aux créatures marines qu'aux vagues. Mais c'est surtout la technologie exotique dont elle est équipée, et particulièrement l'armure la protégeant de la pression exercée par l'eau, qui a intéressé les autres membres du SQUAT lorsqu'elle a postulé.



Ocean Empress passe le plus claire de son temps dans l'Île Inaccessible, près de Tristan da Cunha, au cœur d'un vaste sanctuaire marin. Ses rivages, fréquentés par de nombreux cétacés, viennent de devenir une réserve naturelle protégée, sous l'impulsion de la seule habitante de l'Île.



Partie émergée d'un volcan éteint, l'île mérite bien son nom. Il est particulièrement difficile d'y accoster, ses falaises à pic formant une muraille presque infranchissable. Les Warders finissent par trouver l'entrée du laboratoire d'Ocean Empress, sous l'eau. La navette prêtée par Thaddéus Kaligari, blindée et amphibie, conserve une excellente maniabilité en mode sous-marin.



Les Warders fouillent l'ancienne caverne volcanique où s'est installée Ocean Empress. Ils finissent par découvrir une salle secrète, dissimulée de manière peu originale derrière une bibliothèque. De nombreux artefacts antiques y sont entreposés - dont plusieurs équipements technologiques étranges et d'apparence fort ancienne. Tous ont été rangés et étiquetés avec soin, dans des fûts de verre étanches de diverses tailles. Aucun de ces objets ne paraît toutefois inciter les humanoïdes à versifier. De nombreux capteurs mesurent leur éventuelle activité - nulle à l'heure actuelle.

Parmi les Warders, le Guépard est le seul à avoir une formation scientifique. Il se perd en conjectures sur la nature de la pièce : s'agit-il d'un musée privé ou d'une salle de quarantaine ?  Parmi les membres du SQUAT, seul le mystérieux Pharaon d'Onyx est passionné par l'archéologie. Mais il n'est pas sorti de son sarcophage de régénération depuis la dernière relève des Warders.

Avec dépit, les guards constatent que rien ici n'a plus causer une pandémie de mauvaise poésie. Traquant le moindre signal suspect, ils finissent par explorer la surface de l'île, ses sommets... et trouvent, non sans mal, un ancien encensoir des plus incongrus.



D'où peut-il venir ?  Une recherche sur le CORPOnet permet d'identifier l'accessoire et son sinistre propriétaire. Les Warders reconstituent une partie des événements. Ils se rappellent d'un incident, intervenu il y a une dizaine de jours, quand Tristan avait semblé trop petite...

Un ressortissant de la Cité Volante, pendant que celle-ci se ravitaillait en énergie pourpre à Tristan, avait été exfiltré par le Cobalt Battalion, l'équipe (pas si) secrète du gouvernement américain, composée d'anciens criminels.



Le Bataillon, en fait un commando d'une demi-douzaine de surhommes, avait quitté la Cité Volante sur une barge à antigravité dérobée aux SQUATers. Alorsque les Warders tentaient de les intercepter, la barge avait manqué de se renverser au-dessus de l'Île Inaccessible. Le captif du Bataillon, profitant de l'occasion, se serait même échappé... Si les Warders, après l'avoir reconnu, n'avaient pas fait demi-tour. Pourquoi se battre pour Sherem, un serial killer sataniste ? Les meurtres rituels de ce psychopathe, censés ouvrir une porte vers les enfers, avaient ensanglanté les États-Unis. Qu'il pourrisse en prison !  Ce n'était pas leur affaire.

Enfin, jusqu'à présent. Selon les journalistes, Sherem ne se séparait jamais de cet encensoir. Une brève analyse, réalisée avec les détecteurs de la navette, met en évidence des radiations ténues fort suspectes. Mais comment un vieil accessoire rouillé peut-il pousser des génies scientifiques à s'exprimer en vers ?



Ventilo, le membre des Warders au passé le plus éclectique, appelle un de ses contacts dans la pègre américaine pour identifier la prison où Sherem est enfermé. Son ancien employeur, le Clown Blanc, lui rappelle le bon vieux temps où Ventilo vendait des ballons au Cirque du Crime... et lui apprend que parler à Sherem, voire le libérer, ne va pas être facile. Il est enfermé dans la pire prison du pays, récemment rénovée : Kennecott, en Alaska. Les visites sont interdites.



Les Warders doivent-ils le faire évader ?  Ou trouveront-ils une alternative  ?

_________________
Vaisseau spatial !


Dernière édition par Tax Collector le Sam 14 Jan - 0:17, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tax Collector
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 4467

MessageSujet: Re: Episode 7 : quand Poésie rime avec Pandémie   Ven 13 Jan - 0:28

Un encensoir maudit a donc ensorcelé les tristanais. Le sortilège semble évoluer comme une maladie, des premiers symptômes - une tendance à rimailler sans raison - au dernier stade - chanter en dansant autour d'un pentacle tracé avec du sang de mouton.

Après avoir brièvement envisagé de questionner le propriétaire de l'antique accessoire, les Warders préfèrent ausculter les victimes à leur portée. Le Guépard, grâce à sa vitesse surhumaine, multiplie les examens. Mais les interpréter s'avère difficile.

Les Warders vont bénéficier d'une aide inattendue. La Rani soupçonne une possession par un ancien méta-humain, réduit à l'état d'esprit désincarné. Elle a déjà connu pareille mésaventure - qui lui a coûté sa main droite.

Citation :


Shirley Netravati, alias la Rani, ou la Marquise Masquée, n'est plus à présenter. Maîtresse du professeur Plum, quasi belle-mère de sa fille, Violetta, elle est surtout la fondatrice et la dirigeante incontestée de la CASTE : Caste for Assassination, Sabotage, Trafficking and Extortion. La pègre indienne, des trafiquants aux héritiers des assassins thugs, lui a prêté allégeance.
Pour devenir l'égale des hommes, la Rani a accumulé armes, gadgets et artefacts méta-quantiques, dont un heaume lui permettant de contrôler la gravité et de léviter, une prothèse conçue par le professeur Plum pour vaporiser ses rivaux et un projecteur de champ de force, dissimulé dans un épais bracelet orné d'améthystes.

Les vacances de Shirley dans l'archipel de Tristan da Cunha s'éternisent. Son yacht luxueux ne semble pas près de s'éloigner des rivages d'Édimbourg des sept mers. La Marquise Masquée a récemment été invitée par le professeur Plum à participer à une certaine festivité exotique. Elle l'a suivi, prenant ses rimes pour une preuve de galanterie. Elle a profité de l'arrivée de Shang Sān, deux jours après, pour quitter la base et se réfugier sur son bateau, entraînant Violetta avec elle. La fille du professeur Plum a été infectée : elle fait régulièrement des rimes, sans s'en rendre compte. A ce détail près, elle a à peu près gardé le contrôle d'elle-même. Peut-être sa forme énergétique la protège-t-elle en partie ?  La Rani, qui a partagé l'intimité d'un Plum père fortement atteint à plusieurs occasions, paraît par contre totalement immunisée.

Shirley s'inquiète sincèrement pour le professeur Plum et sa fille.

Elle connaît un spécialiste qui pourra éclairer les Warders. Cet expert lui a d'ailleurs fourni un colifichet la protégeant des possessions. L'immunité de la Rani à cette épidémie sans accalmie s'expliquerait ainsi...

Les Warders hésitent. Peut-on faire confiance à une criminelle endurcie ?  Leur méfiance s'accroît quand ils réalisent que le spécialiste qu'elle propose... est une de ses pairs et alliées, la cruelle Morrigane.

Citation :


Morrigane a pris la tête de la mafia irlandaise et contrôle de nombreux gangs de motards, dont la macabre Witch's Tribe. Ses pouvoirs méta-quantiques ressemblent à ceux du Great Wizard, hideusement déformés, et lui permettent de faire face à la plupart des guards. Elle doit cependant sa fortune et sa prospérité à sa maîtrise des arts alchimiques, au moins égale à celle de Kanigher ou de Kurzeme. Son philtre noir, à base de venin de serpent, décuple les capacités physiques sur une courte période. La rosée de lotus, concoctée dans ses alambics, devient l'une des drogues les plus prisées de la jet-set.
Bien que ses objectifs réels restent des plus obscurs, Morrigane paraît s'être liée d'amitié avec Junon, l'éminence grise - ou plutôt rose, voire fuchsia - derrière l'alliance de plusieurs pègres internationales. Elle s'est également rapproché de la Rani, avec qui elle partage plusieurs centres d'intérêt, comme la collection d'objets de pouvoir.

Morrigane confirme la possession de Violetta - mais pas par un ancien méta-humain. La jeune fille serait habitée par une entité extra-dimensionnelle venue de la Fosse. Les habitants de cette dimension infernale, connectée au plan intermédiaire, veulent conquérir de nouveaux royaumes mais peinent à traverser les frontières séparant les dimensions. Ils recourent donc à maints subterfuges.

Le Guépard sait maintenant ce qu'il doit chercher. Il termine les analyses. Pendant ce temps, Shang Sān - qui a faussé compagnie aux autres SQUATers après les avoir anesthésié pour quelques heures - rejoint les Warders. Il les persuade d'évacuer les dernières personnes encore saines de l'île, dont une certaine prisonnière...

Citation :


Cobre était venu, il y a plusieurs jours, présenter sa candidature au SQUAT. Inès González, de son vrai nom, a elle aussi été atteinte par le syndrome de densification neuronale. Elle a toutefois conservé la majeure partie de sa santé mentale et a même pu travailler pour la CORPO, grâce à un traitement médical tempérant ses accès de colère. Harcelée par un de ses supérieurs, elle a fini par revêtir un exosquelette de sa conception pour électrocuter l'importun. Licenciée et poursuivie pour tentative de meurtre, Inès a maraudé pendant plusieurs années sous le pseudonyme de "Cobre" - "Cuivre", en espagnol, comme le métal de son armure. Elle a fait quelques séjours en prison, sans jamais y rester trop longtemps. Peut-être a-t-elle rendu des services à un certain bataillon radioactif ? Aujourd'hui, elle voudrait de nouveau se consacrer à la recherche.
Mais la conseillère juridique qui l'a accompagnée à Tristan da Cunha, pour l'aider dans les négociations avec le SQUAT, s'est vite dévoilée : espionne télépathe aux ordres d'une officine soviétique, ses manigances ont causé bien des problèmes aux SQUATers et aux Warders. Inès, bien que manipulée elle aussi, s'impatiente désormais dans une étroite quoique confortable cellule de la base volcanique du SQUAT.

Pendant que Ventilo ramène Cobre à l'abri, sur le yacht de la Rani, Shang Sān prête main forte au Guépard. Ils réussissent à identifier ce qui attire les créatures extra-dimensionnelles. Après qu'ils aient exposé leurs conclusions, le débonnaire maître de l'Air a une idée...



Contre toute attente, le plan fonctionne. Un peu trop bien, peut-être. Si tristanais et SQUATers sont libérés... la concentration d'énergie méta-quantique permet à certains démons de se matérialiser autour du gigantesque appât électrique de Cobre !

Le combat s'engage. Il sera bref.



Le démon poète disparaît dans un éclat,
Banni par les attaques mentales de Pygma.
Et les Warders triomphent une nouvelle fois,
Bien aidés par un brelan de dames... hors-la-loi !

_________________
Vaisseau spatial !


Dernière édition par Tax Collector le Dim 20 Aoû - 15:24, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyphos
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 3080

MessageSujet: Re: Episode 7 : quand Poésie rime avec Pandémie   Mer 18 Jan - 8:06

Music Meister sort de ce corps !

Désolé pour le retard. Cela fait une semaine que je voulais poster cette réplique. Trop de boulot.

_________________
Vous ne passerez pas !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tax Collector
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 4467

MessageSujet: Re: Episode 7 : quand Poésie rime avec Pandémie   Mer 18 Jan - 20:32

Dyphos a écrit:
Music Meister sort de ce corps !

Désolé pour le retard. Cela fait une semaine que je voulais poster cette réplique. Trop de boulot.

En fait, mon inspiration est venue... d'un autre allié de Batman, particulièrement intriguant. Wink
Mais merci de me lire ! cheers
Les joueurs concernés ne le font pas - à part mon frère, mais la moitié du temps je le force. Razz

_________________
Vaisseau spatial !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tax Collector
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 4467

MessageSujet: Re: Episode 7 : quand Poésie rime avec Pandémie   Jeu 19 Jan - 0:00

Dans ma grande faiblesse, j'ai donné quelques pistes.
Pour qu'elles soient lues, je suppose que je dois les poster sur CasusNo. Laughing

_________________
Vaisseau spatial !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyphos
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 3080

MessageSujet: Re: Episode 7 : quand Poésie rime avec Pandémie   Jeu 19 Jan - 12:27

C'est normal ils ne te méritent pas !

_________________
Vous ne passerez pas !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tax Collector
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 4467

MessageSujet: Re: Episode 7 : quand Poésie rime avec Pandémie   Ven 20 Jan - 0:10

Dyphos a écrit:
C'est normal ils ne te méritent pas !

Je sais, je sais.

Je préviens d'ailleurs ces ingrats qu'ils doivent m'indiquer quelles pistes ils comptent suivre s'ils veulent rejouer à Hexagon ! Razz

_________________
Vaisseau spatial !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akodosho
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 3824

MessageSujet: Re: Episode 7 : quand Poésie rime avec Pandémie   Ven 20 Jan - 8:31

On devrait fusionner les forums ! Wink
Et non, on ne donnera pas de pistes : on a plus de chances de réussites quand on te prend au dépourvu Laughing

Pour l'instant, moi je vois deux options :
- On a différents cas de la maladie à différents stades et sur différentes personnes > on devrait pouvoir obtenir un diagnostic assez détaillé je pense en procédant avec méthode et donc émettre des hypothèses sur l'objectif final
- il va falloir interroger Bob sachant que plus on aura d'infos, plus il sera facile de lui tirer les vers du nez. Par contre l'idée de la libérer me pose problème. Déjà, il va falloir rentrer (mais c'est pas comme si on avait des spécialistes de l'infiltration : je suggère donc d'aller dans la prison pour voler les plans de la prison) Wink

_________________
Reprends donc un oréo, Guy.
Black Canary.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer2.tharaud.net/
akodosho
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 3824

MessageSujet: Re: Episode 7 : quand Poésie rime avec Pandémie   Ven 11 Aoû - 14:41

Le talent !

_________________
Reprends donc un oréo, Guy.
Black Canary.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer2.tharaud.net/
Dyphos
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 3080

MessageSujet: Re: Episode 7 : quand Poésie rime avec Pandémie   Dim 13 Aoû - 21:55

Je vois mieux l'inspiration en effet.

Mais j'ai du mal comprendre. Le personnage de Jean-Yves aurait été utile dans un scénario ? Wink

_________________
Vous ne passerez pas !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tax Collector
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 4467

MessageSujet: Re: Episode 7 : quand Poésie rime avec Pandémie   Jeu 17 Aoû - 0:50

Sujet nettoyé.

Oui, oui, le personnage de Jean-Yves - un robot espion - se révèle fort utile pendant les phases d'enquête et pour éliminer le boss final - s'il est sensible à une attaque psychique.

Pendant les phases d'action, par contre... Wink

_________________
Vaisseau spatial !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode 7 : quand Poésie rime avec Pandémie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode 7 : quand Poésie rime avec Pandémie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sujet libre - Quand s'amuser rime avec tuer
» Quand "Tingapour" rime avec "nid de blurps"... [PV Lya, Nybelus, Shinzô, Keylo et Kirya'tylanhem]
» Quand frapper rime avec jouer [PV Caleb]
» Quand bar rime avec bagarre! [Elijah - Logan]
» Quand Métro rime avec Microbes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Salonaise des Jeux de Simulation :: Tax Collector :: Super-héros :: Méta-scénarios-
Sauter vers: