Association Salonaise des Jeux de Simulation

Amicale se réunissant le samedi pour jouer à des jeux de rôle, de plateau, etc.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Makkari
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 904

MessageSujet: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Lun 20 Aoû - 22:43

Je n'en revenais toujours pas... Mon abruti de frère... Chevalier... Et moi condamné à applaudir... Comme j'aimerais émerger de ce long cauchemar qu'est ma vie...

Enfin, grâce au soutien indéflexible du vin de messe, je commençais à admettre la triste réalité. Nul ne saurait assez vanter les mérites vinicoles de la religion. En pleine gueule de bois j'errais ainsi sans but dans le château, en quête d'une hypothétique raison de voir la vie en rose plutôt que des oliphants roses. C'est dans cet état d'esprit que je finis par distinguer la voix du chapelain, presque noyée par la tempête qui faisait rage dans ma tête. Selon lui, il était temps pour moi d'être ordonné prêtre. Lui et Varl Herz, le grand prêtre de Sigmar de Grenzsdadt avait proposé à mon père de m'envoyer dans un monastère perdu dans les Montagnes Noires pour finir ma formation d'initié. Ancienne citadelle contre les orques qui aurait accueilli Sigmar lui même, ce monastère isolé faisait honneur à son passé martial en formant de futurs templier. Cela enthousiasma mon père, qui rêvait depuis ma naissance de me voir accepter dans un ordre militaire. Pauvre père, il était dit que je le décevrai toujours.

Il y a des jours où on ferait mieux de rester couché. D'ailleurs, après avoir accepté ce nouveau coup du sort, je retrouvais ma chère planche de bois pour me reposer un peu. Je fis bien. L'ironie de mon destin n'ayant pas de fin, je découvrais en effet le lendemain matin que Félix, équipé de son armure de chevalier toute neuve, avait décidé de m'escorter. Le fidèle Wilhem devait nous servir de guide.

Au bout de six jours forts ennuyeux sur les pistes raides des Montagnes Noires, un incident vint interrompre notre voyage. Nous découvrîmes au bord de la route le corps détroussé d'un jeune homme, visiblement assassiné par des rôdeurs. Lors d'une brève cérémonie, Félix et moi érigeâmes un cairn pour lui avant de prier pour son âme. Pendant ce temps, Wilhem avait trouvé les traces des bandits, que nous décidâmes de suivre. Sur le chemin, j'aperçus un parchemin accroché à un arbuste en contrebas, sans doute abandonné car sans valeur. Wilhem le récupéra facilement. A notre grande surprise, le message qu'il contenait était codé. Je reconnus quelques tournures du khazalide, langue des Nains utilisée parfois par les prêtres ou les templiers de Sigmar. Ignorant l'importance réelle de notre découverte, nous choissîmes la prudence et repartîmes aussitôt vers le monastère. Son grand prêtre devait être averti de la mort du messager porteur de cette étrange missive.

Deux jours plus tard, nous arrivâmes au village de Verruckter, situé au pied du monastère. Il nous fallut encore grimper un sentier escarpé et très étroit avant d'atteindre, éreintés, les portes du monastère. Je tapais, et des moines vêtus de la tenue de l'ordre nous firent entrer. Toujours vêtu de noir puisque portant le deuil de ma mère morte pour m'avoir fait naître, je constatais non sans satisfaction que mon costume jurait assez avec ceux des frères. C'est avec un sourire aux lèvres, fort déplacé dans l'ambiance triste et inquiète qui suintait des pierres, que je suivis le moine qui me menait à Jonas, le grand prêtre du lieu. Ce dernier eut l'air fort surpris de nous voir. Il se repris toutefois vite, et nous salua avec l'habituelle litanie hypocrite de circonstance (je suis honoré de vous recevoir, et blablabla, et blablabla). J'interrompis son discours interminable pour lui montrer l'étrange message que nous avions trouvé en route. J'expliquais les circonstances de sa découverte. Il tiqua, puis empocha le parchemin en promettant d'enquêter à ce sujet. Heureusement, j'avais fait un double lors de mes tentatives infructueuses de décodage. Il faut toujours se méfier des hommes d'Eglise. La preuve : j'en suis suis un.

Nous étions entrés dans le monastère avec les premiers flocons. Ayant quitté Jonas, nous ressortîmes dans la cour afin de rejoindre le bâtiment des invités. Il neigeait de plus en plus, et un frère nous avertit qu'à cette vitesse le col serait bloqué d'ici deux jours. J'observais du coin de l'oeil l'entraînement des apprentis templiers. Les consignes étaient bien sûr d'une stupidité absolue, telle la célèbre formule : "Ne réfléchissez pas, Sigmar le fait pour vous". Je fis à haute voix la remarque qu'il serait difficile de gagner une guerre en ayant comme unités d'élites des templiers décérébrés. L'instructeur, glacial, me toisa et me dit que je n'avais rien à faire ici. Si seulement il avait raison...

Après avoir rangé nos affaires dans les trois cellules contigües qui nous avaient été attribuées, nous sortîmes visiter les lieux. J'optai pour la bibliothèque. Plusieurs frères copiste y accomplissaient leur dur mais magnifique labeur. Après avoir salué le bibliothécaire, je cherchais un livre traitant des alphabets secrets utilisés dans l'Eglise de Sigmar. Je n'en trouvais point, mais m'aperçus que les étagères avaient dû abriter par le passé davantage de livres de culte. Il manquait notamment de nombreux classiques du genre. Dépité, je rentrais dans nos quartiers. Félix avait eu plus de chance que moi. En discutant avec les moines, il avait appris le suicide spectaculaire du Maître d'Armes. Il y a quatre jours, Frère Abel s'était jeté du haut de la tour de guet ! La capacité de mon frère à débusquer le sang et la violence où que nous allions m'étonnera toujours. Troublés par cette mort, qui avait surpris et choqué la petite communauté du monastère, nous décidâmes d'entamer une enquête sérieuse. Un lien pouvait-il exister entre Frère Abel et notre mystérieux message ? Allions nous devoir rester tout l'hiver dans cet endroit maudit ? Et surtout, arriverais-je à supporter Félix tout ce temps ?

La suite... Tout de suite !


Dernière édition par le Mer 22 Aoû - 18:06, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkari
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 904

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mar 21 Aoû - 0:46

Après une bonne soupe, nous nous rendîmes à la tour de guet. Félix découvrit des traces de sang sur les dernières marches de l'escalier menant au toit. Pour une fois, cet amateur de charnier s'était rendu utile : Frère Abel avait sûrement été tué. Mais son corps, placé dans la crypte fermée à clef, était hors de notre portée. Il allait être difficile de découvrir la réalité, peut-être que la nuit allait nous porter conseil.

Le lendemain, au premier jour de notre enquête, nous partîmes chacun de notre côté à la pêche aux informations. La neige et le froid menaçant les plantes médecinales, je proposais mon aide pour récolter tout ce qui pouvait l'être. J'en profitais pour discuter avec les moines jardiniers sur les fréquentations d'Abel. Ils m'apprirent qu'il avait été très proche de frère Gundolf, véritable force de la nature chargé des opérations extérieures au monastère, comme les relations commerciales avec le village de Verruckter. Leurs rapports s'étaient toutefois tendus il y a environ deux mois, sans raison apparente. Depuis lors, frère Gundolf passait beaucoup de temps à prier dans la chapelle. Un moine me chuchota qu'il n'était pas dans sa cellule le soir du suicide de son ami. Hum, tout cela faisait inconstestablement de lui un suspect.
Pendant ce temps, Félix interrogeait les soldats présents dans le monastère. Le "suicide" d'Abel les avait beaucoup surpris, tant Abel semblait être un templier parfait, irréprochable en tout point. De sûrcroit, aucun ennemi ne lui était connu. Wilhem, lui, avait méticuleusement inspecté les lieux du crime. Il en revint avec la confirmation qu'Abel avait été simplement jeté du toit, comme l'attestait des traces de sang sur la facade.

Deuxième journée d'investigation. Nous avions découvert que les moines utilisaient les habitants de Verruckter comme messagers. Or la neige allait bientôt bloquer le passage vers la vallée ; c'était notre dernière opportunité d'enquêter au village. Wilhem et moi partîmes donc de bon matin, laissant avec une pointe d'appréhension Félix seul au monastère. Nous découvrîmes vite que les villageois étaient forts inquiets de la disparition d'un jeune homme, chargé de porter un message à Grenzdtat ! Nous dûmes annoncer la triste nouvelle de son décès à sa famille, qui nous appris qu'il était parti le jour même de la découverte du corps d'Abel. Nous nagions en plein mystère, il nous fallait impérativement déchiffrer ce maudit message ! Après être remonté au monastère, je découvrais avec surprise que Félix n'avait causé aucune catastrophe. Il avait même trouvé un nouveau suspect : frère Jekyl. Jonas avait choisit Abel plutôt que lui lors de la précédente nomination au poste de maître d'armes. Jekyl en avait été fou de rage. Le suicide d'Abel lui avait permis d'obtenir enfin le poste qu'il convoitait depuis longtemps. Tout cela faisait de lui un suspect idéal, peut être un peu trop...

Troisième journée d'investigation. Félix sympathisa facilement avec Jekyl. Evidemment, entre bourrins on se comprend. Abel était selon Jekyl un gros pistonné, qui devait plus son poste à ses liens avec la noblesse qu'à ses mérites. Il en voulait plus à Jonas, qui appréciait peu Abel à son arrivée au monastère, mais qui l'avait quand même nommé maître d'armes. Le bougre avait l'air sincère, nous décidâmes de le rayer au moins provisoirement de la liste des suspects. De son côté, en furetant dans le monastère, Wilhem découvrit qu'un forgeron nommé Odemar avait été templier dans le passé. Il nous renseigna aimablement qu'il n'existait aucun alphabet secret dans l'Eglise de Sigmar. Miséricorde ! Et moi qui m'était échiné sans succés toute la journée sur la traduction du message. Sans aide extérieure, je commençais à perdre espoir de comprendre un jour son contenu.

Quatrième journée d'investigation. Nous subîmes tous de bon matin un prêche enflammée de Jonas sur la décadence de l'Empire. La Tempête du Chaos n'était qu'un avertissement, seul un Empire uni par la Foi en Sigmar pouvait survivre ! Un long discours apocalyptique, très radical, suivit : seul Sigmar pouvait nous sauver, mal le prier pouvait causer la fin de l'Empire, etc... Ce fut pénible, mais tout s'éclaira enfin quand je réussis dans la soirée à traduire le message : "Nous avons un problème, annuler la conversion". Jonas avait envoyé ce message à Varl Herz, grand prêtre de Sigmar, pour annuler ma venue. Ma présence était souhaitée pour me convaincre d'adhérer à leur hérésie commune : Sigmar Dieu unique ! Je comprenais enfin pourquoi il manquait tant de livres à la bibliothèque. Seuls ceux qui allaient dans le sens de l'hérésie avaient été conservés. Ainsi, les rares livres parlant des autres dieux ne mentionnaient que leurs liens avec Sigmar.

Cinquième journée d'investigation. Il nous restait à étudier la piste de frère Gundolf, que nous avions négligés jusqu'à présent. Nous allâmes lui rendre visite tous les trois dans sa cellule. Je pris un air grave, et lui annonca que son ami Abel ne s'était pas suicidé. L'immense surprise que nous lûmes dans ses yeux n'était pas feinte. Grâce à un habile pressing psychologique, il finit par dévoiler son secret. Il avait eu un enfant à une femme du village, Isabella. Même s'il n'avait pas fait voeu de chasteté, simplement voeu de célibat, cela était pour le moins délicat. Il avait demandé conseil à Abel, qui avait été particulièrement choqué. Une dispute avait suivi : Abel, réputé pour sa piété, avait fortement tancé Gundolf. Depuis, ce dernier passait son temps à prier dans le chapelle pour la rémission de ses péchés. C'était ridicule, je lui expliquait que Sigmar attendait qu'il assume ses responsabilités de père ; se mortifier ne servait à rien. Gundolf ajouta que si Abel avait été longtemps un proche de Jonas, il avait commencé récemment à avoir des doutes face au radicalisme de plus en plus affiché du grand prêtre. Gundolf affirma aussi qu'Abel et Odemar avait eu une violente contreverse à propose du grand théogoniste légitime pendant la Tempête du Chaos : Volkmar ou Esmer. Je passe les détails théologiques et juridiques que je suis seul dans ma famille à pouvoir comprendre.
Afin de confirmer nos soupçons, nous allâmes fouiller le soir la cellule d'Abel. Du sang et des cheveux furent trouvés sur un coin de son bureau. Il était clair qu'il avait été tué là avant d'être trainé puis jeté de la tour de guet.

Sixième journée d'investigation. Pour moi, c'était clair : Jonas avait tué Abel car ce dernier, membre du groupe hérétique, menaçait de le dénoncer aux autorités ecclésiastiques. Félix ayant encore des soupçons sur Odemar, il opta pour un... stratagème assez... subtil. Il alla le voir et lui fit un clin d'oeil en lui disant : "je connais ton secret". L'incompréhension absolue d'Odemar convaincit mon demeuré de frère qu'il était innocent.
C'est ce moment que choisit Jonas pour avoir une longue discussion théologique avec moi, seul à seul dans ma cellule. Je compris que c'était un test pour savoir si j'étais d'accord avec son hérésie. Je réussis brillament à berner ce fanatique en louant sa clairvoyance. L'Empire, miné par ses querelles internes et la perte de ses valeurs fondamentales, courrait à sa perte. Seule l'Eglise de Sigmar pouvait être le ciment du renouveau de l'Empire, etc... J'arrivais presque à me convaincre moi même, surtout lorsque je parlais de mon dégoût des fidèles d'Ulric. Il me béni, ému jusqu'aux larmes par mon discours, et m'annonça que j'étais prêt à être ordonné. Ben tiens ! Voilà qui ne m'étonna guère !

Les jours suivants passèrent avec un seul mot d'ordre : profil bas jusqu'à mon ordonnancement et notre départ. Nous ne prîmes aucun risque : un "accident" pouvait si vite arrivé. Surtout si la thèse du "suicide" ne pouvait être écartée... Je ne retrouvai ma bonne humeur habituelle que lorsque nous fûmes bien loin de ce monastère maudit ! Enfin, j'avais au moins réussit, à mon corps défendant, à infiltrer cette cellule hérétique.


Dernière édition par le Ven 24 Aoû - 23:48, édité 37 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daidodji saburo
Incarnation
Incarnation


Nombre de messages : 1406

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mar 21 Aoû - 8:46

Si je puis me permettre, il s'agit du scénario 16.
Il n'y a pas eu de résumé pour le 15.

_________________
"-Ave Publius Servius Capito. Tu avais pris rendez-vous?
-Non. J'ai pas envoyé de fleurs non plus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akodosho
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 3824

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mar 21 Aoû - 11:46

Je confirme Sad.

J'ai édité le titre en fonction.

Pascal va-t-il essayé de faire plus long que la dernière fois ? ^^

_________________
Reprends donc un oréo, Guy.
Black Canary.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer2.tharaud.net/
Dyphos
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 3078

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mar 21 Aoû - 12:01

Il a 15 jours pour le completé donc c'est faisable ! Wink

_________________
Vous ne passerez pas !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yogojabi
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 3002

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mar 21 Aoû - 14:48

Le scenario 15, c'est celui de l'intronisation de nico si je ne me trompe...j'aurais bien fait le résumé, mais je n'ai pas joué.^^

_________________
Fuck the Kingsguard. Fuck the city. Fuck the king.

Sandor Clegane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daidodji saburo
Incarnation
Incarnation


Nombre de messages : 1406

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mar 21 Aoû - 16:16

Pas grave...rien de très glorieux.

_________________
"-Ave Publius Servius Capito. Tu avais pris rendez-vous?
-Non. J'ai pas envoyé de fleurs non plus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkari
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 904

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mar 21 Aoû - 22:50

Moi je dis : - 25 Xp à tous les fainéants qui ont participé au S15 sans faire de résumé !

Il faut travailler plus pour gagner plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daidodji saburo
Incarnation
Incarnation


Nombre de messages : 1406

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mar 21 Aoû - 23:00

D'accord, on fait ça pour tous les scénarios depuis le premier.
Ok?

_________________
"-Ave Publius Servius Capito. Tu avais pris rendez-vous?
-Non. J'ai pas envoyé de fleurs non plus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkari
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 904

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mar 21 Aoû - 23:30

Attention : mauvaise foi inside

Il faut marquer le coup pour le S15 qui est le seul scénario sans aucun résumé. C'est honteux.

De plus, on ne saurait punir les généreux joueurs qui ont accepter de cacher de temps en temps leur immense talent pour ne pas éclipser les piètres résumés de leurs camarades.

A propos d'immense talent, je retourne à mon résumé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daidodji saburo
Incarnation
Incarnation


Nombre de messages : 1406

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mar 21 Aoû - 23:36

Tu te rends compte que tu as passé plus de temps à l'écrire qu'à le jouer?
Du coup, le tèrme "résumé" est peut être ambitieux.
Tu n'as pas fait Sciences-Po pourtant.

mode franchouillard de base ironique et désagréable off.

_________________
"-Ave Publius Servius Capito. Tu avais pris rendez-vous?
-Non. J'ai pas envoyé de fleurs non plus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkari
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 904

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mer 22 Aoû - 0:31

Ce n'est pas de ma faute si mon immense talent transcende les médiocres scénarios qui nous sont imposés, en les transformant en contes mythiques !

Là, je bas tous mes records.

Le génie fatigue, suite demain.

Oui, oui c'est bien de moi que je parle : pas de fausse modestie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daidodji saburo
Incarnation
Incarnation


Nombre de messages : 1406

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mer 22 Aoû - 11:49

C'est moi ou tu es en train de plagier Le Nom de La Rose?

Alors, le bouquin qui a disparu est empoisonné et le bibliothécaire est le méchant de l'histoire (fanatique religieux qui n'accepte les écrits que lorsqu'ils confirment sa foi).
C'est pas ça?


Tu parles d'un génie!

_________________
"-Ave Publius Servius Capito. Tu avais pris rendez-vous?
-Non. J'ai pas envoyé de fleurs non plus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkari
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 904

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mer 22 Aoû - 18:23

Rhhho mais non. Seul point commun : "le fanatique religieux qui n'accepte les écrits que lorsqu'ils confirment sa foi".

Je reprend mon résumé, que j'ai divisé en 2 posts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akodosho
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 3824

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mer 22 Aoû - 20:27

J'avais dit que ces scénars de passage seraient vaguement inspirés de film. Pour celui de Nico et de Pascal ça s'est quand même vu ^^.

_________________
Reprends donc un oréo, Guy.
Black Canary.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer2.tharaud.net/
Yogojabi
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 3002

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mer 22 Aoû - 20:43

Le mien je cherche encore...la bête du Gévaudan? Roméo must die? ^^

_________________
Fuck the Kingsguard. Fuck the city. Fuck the king.

Sandor Clegane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daidodji saburo
Incarnation
Incarnation


Nombre de messages : 1406

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mer 22 Aoû - 22:02

Je pensais plutôt à un western.

_________________
"-Ave Publius Servius Capito. Tu avais pris rendez-vous?
-Non. J'ai pas envoyé de fleurs non plus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akodosho
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 3824

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mer 22 Aoû - 22:44

Non, une mauvaise adaptation d'un roman encore plus mauvais. Mea culpa maxima.

_________________
Reprends donc un oréo, Guy.
Black Canary.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer2.tharaud.net/
godzillatroppuissant
Incarnation
Incarnation
avatar

Nombre de messages : 1318

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Mer 22 Aoû - 22:50

Et moi ca sera koi?
Anaconda? Arack attack? Godzilla?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkari
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 904

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Ven 24 Aoû - 23:42

J'ai fini. Bientôt le Prix Nobel de Littérature !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akodosho
Avatar
Avatar
avatar

Nombre de messages : 3824

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Sam 25 Aoû - 11:44

Comme ça le mérite bien, 50 xp pour Pascal. Et c'est mal payé en rapport au temps passé.

_________________
Reprends donc un oréo, Guy.
Black Canary.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warhammer2.tharaud.net/
Makkari
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 904

MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   Sam 25 Aoû - 16:01

Merci beaucoup (surtout qu'il me restait 85 XP : 110 c'est beaucoup mieux) Very Happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...
» Drame haïtien: résultat de la malédiction ou de l'irresponsabilité
» Malédiction hollandaise ?!
» Malédiction / Curse
» Malédiction ! (DC Lagon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Salonaise des Jeux de Simulation :: Corbeille :: Warhammer-
Sauter vers: