Association Salonaise des Jeux de Simulation

Amicale se réunissant le samedi pour jouer à des jeux de rôle, de plateau, etc.
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les origines de Val-Faust

Aller en bas 
AuteurMessage
Makkari
Légende
Légende
Makkari

Nombre de messages : 934

Les origines de Val-Faust Empty
MessageSujet: Les origines de Val-Faust   Les origines de Val-Faust Icon_minitimeDim 7 Sep - 19:10

Soumara :

Soumara la dorée existait bien avant que les Sept Pèlerins ne fondent la Cité des Nécromants. Fondée en l'an 3095 du Vieux Calendrier (VC) en tant que comptoir commercial à la base du Mont Chalesh, Soumara devint en moins de 300 ans l'une des cités-états les plus prospères de la nation de Zathiskë. Les nains des Pics de Gascar échangeaient leur bois, métaux, gemmes, outils et armes contre les vêtements fins, les liqueurs et la nourriture produites par la cité. Les elfes de la Grande Forêt apportaient essences rares, herbes médicinales et remèdes, enrichissant ainsi le commerce.

Les Soumaris étaient un peuple soigneux de son corps, ils chérissaient la propreté, la santé et la beauté. Soumara comptait de nombreux bains, gymnases et stades d'athlétisme, et même une grande arène où les guerriers de la cité pouvaient se battre en combats rituels. Le système sanitaire de la cité, notamment le réseau d'égouts, était également très impressionnant. Les fêtes de la cité célébraient de façon très enthousiaste la santé et la vigueur.

La longue Guerre Divine débuta en 3489 VC. Les Dieux combattirent et abattirent les titans. La guerre ravaga Scarn pendant des années, rasant les montagnes, détruisant les forêts et réduisant les plaines à un lit de pierres. En 3513 VC, le Mont Chalesh explosa. L'éruption répandit de véritables rivières de lave dans Soumara. Alors que les habitants tentaient de fuir, de mortels nuages de gaz empoisonné et de cendres s'abattirent sur eux. En moins d'une journée, toute la population, 100 000 âmes, fut massacrée. Le désastre était d'une telle ampleur que le volcan fut rebaptisé le Trône de Vahngal par les érudits de Ghelspad, en l'honneur du Dieu de la Destruction.

Les Dieux finirent par vaincre en 3529 VC (an 1 AV : Après la Victoire), et remodelèrent les règles du cosmos. Cela ne changeait rien pour Soumara, qui n'était plus qu'une cité morte et silencieuse, ses murs quasiment intacts mais sans signe de vie. La peur, la souffrance et la mort de toute sa population avaient marqué les pierres de la cité. A la pleine lune, des fantômes fous luttaient contre les cocons de cendres qui les retenaient prisonniers, tandis que des goules escaladaient les murs pour se nourrir de ce qu'elles pourraient y trouver.

La venue des 7 Pèlerins :

En l'an 8 AV, sept nécromanciens arrivèrent à Soumara. Ils étaient unis dans leur même volonté d'explorer et de maîtriser les puissantes forces nécromantiques qui gisaient dans les ruines de la cité. Les mages décrivirent leur voyage à leurs suivants comme une opportunité d'effectuer des recherches dans les domaines les plus ésotériques, un pèlerinage en quelque sorte. L'histoire se souvient de ces nécromants sous le nom des Sept Pèlerins.

Ils éliminèrent les goules, réanimèrent des ouvriers pour nettoyer les rues de l'épaisse couche de cendres et utilisèrent les corps découverts comme matériau brut. Certains fantômes se virent accorder le repos éternel, d'autres furent liés au service des nécromanciens. La puissante énergie nécromantique qui pulsait des pierres de Soumara constituait une ressource inépuisable pour les sorts et rituels des sorciers. Pendant plusieurs années, ils purent explorer la cité morte sans être dérangés, creusant plus profondément sous la montagne et dans les ruines. L'inquiétante réputation des nécromants et de Soumara décourageait les visiteurs indésirables.

Pourtant, certains n'eurent d'autres choix que de se risquer à pénétrer dans la cité des morts. La Guerre Divine et les années de tumultes qui la suivirent avaient causé l'exode de milliers de désespérés. Certains déracinés quittèrent les terres qui deviendraient la Calastie et cherchèrent un lieu tranquille pour recommencer leur vie. Peu d'options s'ouvraient à eux. A l'ouest, les Plaines Caniculaires où aucun humain ne pouvait résister très longtemps. Au nord, la Forêt des Licornescies, souillée à jamais par le sang et les entrailles de la défunte titane Mormo, la mère des serpents. Seul un étroit corridor sauf menait aux Pics de Gascar. Les réfugiés finirent par arriver devant les murs de Soumara et quémandèrent un abri en échange de toutes les tâches que pourraient effectuer les familles déplacées.

Les Sept Pèlerins étaient assez divisés sur la question. Après plusieurs jours, une courte majorité accepta le fait qu'avec une organisation prudente, une population civile pouvait en valoir la chandelle. Les portes de Soumara s'ouvrirent et laissèrent entrer les réfugiés désespérés.

La naissance de Val-Faust :

L'ardeur des réfugiés et des nécromanciens fut rapidement mise à l'épreuve. D'une façon ou d'une autre, les soutaks du désert d'Oukroudahn, une redoutable race guerrière de titanides à tête de cheval, prirent connaissance d'un nouveau campement humain proche de leur territoire. En 16 AV, nourris de leur haine envers les assassins de leurs créateurs, les soutaks rassemblèrent une grande armée et marchèrent contre Soumara.

C'est ainsi que commença le Grand Siège. Il faillit se révéler désastreux. Même si les Sept Pèlerins étaient de puissants nécromanciens, bien peu d'entre eux avaient une certaine connaissance de la magie de guerre. Le début des combats fut très difficile pour les défenseurs. Les soutaks étaient de bien meilleurs guerriers, mais ils manquaient de lanceurs de sorts du calibre des Sept Pèlerins. Petit à petit, l'avantage changea de camp. La mort du général soutak au soir du quatrième jour du siège provoqua la déroute de son armée.

Le Grand Siège avait prouvé aux Sept Pèlerins que leur magie compensait difficilement le manque d'organisation du campement. Pendant la reconstruction de la cité, les Pèlerins, leurs suivants et les conseillers civils du camp de réfugiés travaillèrent à l'élaboration de lois, à mettre en place divers projets civils, à constituer une hiérarchie et à travailler au remplacement des forces perdues.

En 20 AV, fut proclamée la formation de la cité-état libre de Val-Faust (en référence au "Faust" ou volcan). Le Conseil Souverain, ainsi que l'avait défini la charte gouvernementale, constituait le corps législatif officiel de la ville. Ce conseil était composé des chefs des sept Hautes Guildes, par défaut celles des Sept Pèlerins. La charte faisait une distinction entre le quartier civil et le sous-Val, et assignait la gestion quotidienne du Quartier Civil à un Haut Magistrat. Sa tâche terminée, le Conseil Souverain se retira alors dans le sous-Val pour poursuivre ses recherches, et Val-Faust entama son ascension.

L'histoire récente :

En 130 ans, Val-Faust connut bien des crises : le bannissement pour haute trahison de deux des Sept Pèlerins en 27 AV, puis trois autres sièges en 31 AV, 72 AV et 126 AV. Toutes furent surmontées. Ainsi, au septième jour du Quatrième Siège, le plus meurtrier, les nécromants lâchèrent leur plus terrifiante arme. Un énorme dragon squelette surgit du cratère du volcan et sema la désolation chez les soutaks. Ravageur était son nom, et pas moins de trois cadavres de dragons furent nécessaire à sa création. Depuis, il veille à la sécurité des habitants de Val-Faust.

Aujourd'hui, en 150 AV, Val-Faust est plus forte que jamais. Forte de 25 000 habitants vivants, et défendue par des légions de squelettes et de golems, elle est l'un des principaux lieux de savoir de Scarn. Cependant, sa puissance nécromantique attire bien des convoitises. L'hégémonie calastienne au sud-est, Dounahne à l'ouest, les soutaks du désert d'Oukroudahn et les renégats de Glivid-Autel souhaitent s'emparer de ses secrets.


Dernière édition par Makkari le Lun 8 Sep - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Les origines de Val-Faust
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les origines [Duscisio Balibe]
» Salut !
» (RÉSERVÉE) EMMA ROBERTS
» Natasha Anastasia Faust / Kickstart My Heart!
» ZIMBABWE, LES RUINES MYSTERIEUSES...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Salonaise des Jeux de Simulation :: Corbeille :: Dungeons and Dragons 4-
Sauter vers: